Star Wars: The Destiny

Le RPG galactique, vivez votre vie dans Star Wars, devenez Chevalier Jedi ou sénateur ect...< script language=JavaScript1.2> function ejs_nodroit() { alert('Le clic droit est interdit !!!'); return(false); } document.oncontextmenu = ejs_nodroit;
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Le Clan JKALe Clan JKA  Connexion  

Partagez | 
 

 L'ordre Jedi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ-L'aube des cendres
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 26
Planète natal : Galaxie
Orientation : Neutre
Classe : Maître de jeu
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: L'ordre Jedi   Ven 20 Oct 2006 - 23:18

Origines de l'Ordre.

    Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.
    Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
    Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
    Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.
    Il n'y a pas de mort, il y a la Force.

—Le Code Jedi (Basé sur les méditations d'Odan-Urr)

Les chevaliers Jedi forment un ordre d'individus qui ont l'habileté de maîtriser la Force, et qui l'utilisent uniquement pour faire le bien. L'Ordre a été fondé il y a environ 25 000 ans, et ses origines se confondent avec celle de la République. De nombreuses organisations anciennes et semi légendaires ont été citées comme précurseurs de l'Ordre Jedi, tels que l'Ordre de Dai Bendu ou l'académie Chatos, mais aucune preuve décisive n'a jamais été apportée. De même, la planète de naissance de l'Ordre est inconnue. Il y a beaucoup de candidats, dont Coruscant, Ossus, Corellia, et Utapau, et aussi des planètes mythiques comme Had Abbadon ou Ondos. Ce que l'on sait, cependant, c'est que les plus brillants philosophes, prêtres et guerriers se rassemblèrent il y a longtemps pour discuter de leurs découvertes à propos d'une Force mystique et énigmatique, et leurs efforts conduisirent au développement de l'Ordre Jedi. Au départ, le Jedi était un ordre contemplatif. Au cours du temps, cependant, l'ordre prit une part de plus en plus active dans les affaires galactiques, et se centralisa finalement sur Coruscant.

« Depuis des milliers de générations, les chevaliers Jedi étaient les gardiens de la paix et de la justice dans l'ancienne république. Avant les temps obscurs. »

Devenir un Jedi demande le plus profond engagement. La vie d'un Jedi est une vie de sacrifice. Ceux qui montrent une aptitude pour la maîtrise de la Force sont pris à la naissance, ou très jeunes, et envoyés pour commencer leur formation sur Coruscant, où se trouvent les quartiers généraux de l'Ordre. Dès le début de leur entraînement, ils vivent une vie simple, suivent le Code Jedi qui interdit les possessions matérielles et l'attachement émotionnel. La formation est dirigée par un Jedi expérimenté, jusqu'à ce que l'individu soit prêt à devenir un Jedi à part entière.

Rangs Jedi

Les Jedi doivent passer progressivement cinq à six niveaux d'expérience :

Novice - c'est un titre officieux, associé à un enfant avec un potentiel pour la Force. Ceux-ci doivent quitter leur foyer à un âge très jeune et rejoindre un groupe d'entraînement.

Padawan - un apprenti qui reçoit un entraînement intensif sous la direction d'un mentor, un chevalier ou un maître Jedi ou encore au sein d'une Académie.

Chevalier Jedi - un Padawan peut devenir chevalier une fois qu'il a réussi les « Épreuves ». C'est le rang le plus commun pour un Jedi: quand on parle de Jedi sans préciser son rang, on fait généralement référence à un chevalier.

Maître Jedi - un chevalier Jedi qui réussit à instruire un Padawan et à en faire un chevalier. On peut aussi devenir Maître en réalisant des actions exceptionnelles, ou par auto proclamation (dans ce dernier cas, le Maître n'est pas reconnu comme tel par le Conseil).

Maître Membre du Conseil - l'un des douze maîtres siégeant habituellement à Coruscant et prenant les décisions pour l'ensemble de l'Ordre. Ils sont plus rarement dénommés Grands Maîtres.

Esprit Jedi ou Fantôme de Force- un supposé sixième niveau, où le Jedi ne fait plus qu'un avec la Force. Le Jedi peut alors apparaître après sa mort sous la forme d'un « fantôme », ou simplement en faisant entendre sa voix.

Un Jedi ne peut normalement avoir qu'un seul apprenti à la fois, bien que les novices reçoivent aussi certains enseignements en groupe.

La STRUCTURE.

L’Ordre Jedi, communauté ancienne respectée et admirée, repose sur des millénaires d’existence, traversant des milliers de générations. Les Jedi, protecteurs unifiés par leur croyance en la Force, sont issus d’une époque noble et civilisée de l'Histoire Galactique. Les origines de l'Ordre Jedi ne sont pas connues avec exactitude, mais beaucoup de leurs histoires furent enregistrées dans des reliques connues sous le nom d’Holocron. Ces banques de données ne peuvent être activées et utilisées que par un manipulateur de la Force pour pouvoir se servir de tous les secrets qui y sont enfermés. Quelques Holocrons Jedi rapportent que l’Ordre Jedi aurait vu le jour sur l’antique monde d’Ossus.

Pendant des millénaires, le Code Jedi n’a cessé de se modifier. Par exemple, l’un de ces codes impose que chaque Maître Jedi n’ait qu’un Padawan à former, mais ceci ne fut pas toujours appliqué. Les Maîtres respectés du passé comme Arca Jeth d'Arkania, eurent plusieurs étudiants, tout comme les frères Ulic et Cay Qel-Droma et le Twi'lek Tott Doneeta.

Il est probable que les événements qui découlèrent de ce code furent l’un des déclencheurs de la grande guerre contre les Sith, où beaucoup d’apprentis furent leurrés par le Côté Obscur et les promesses factices de la puissance des Sith pour se dresser fasse à leurs anciens maîtres.

Au temps où l’Ancienne République galactique prospèrait, les Jedi assurent le rôle de gardiens de la paix et de la justice. Utilisés comme médiateurs en cas de crises, les Jedi pouvaient devenir de farouches guerriers, utilisant la Force pour régler un conflit. Par la suite, les sabres laser entrent en service, et les Jedi deviennent des escrimeurs redoutés.

Siégeant sur Coruscant, dans un gigantesque temple, symbole de leur puissance, l’Ordre Jedi regroupe, au plus fort de ses effectifs, plus de 10 000 Jedi à travers la galaxie. L’Ordre tout entier obéit au Conseil Jedi. Là siègent douze Maîtres Jedi, les plus puissants et les plus sages de l’Ordre, contemplant la nature étrange de la Force.

L’entraînement Jedi exige un engagement total et une conscience rigoureuse. Du fait du risque potentiel énergétique engendrée par la Force, l'instruction d’un Jedi est strictement structurée et codifiée pour imposer une discipline ferme afin d’éviter une propagation et une perte du contrôle de soi.

Un Jedi qui échoue dans sa formation peut devenir une menace très sérieuse. Le Côté Obscur de la Force se manifeste rapidement chez les étudiants impatients, qui sont leurrés par des chimères, ce qui entraîne des conséquences dévastatrices.

Pour éviter tout risque, les Jedi repèrent les futurs candidats, les identifient et les font rentrer dans l’Ordre en bas âge. Une des méthodes de détection les plus utilisée est le prélèvement de sang qui permet de voir le taux de midi-chloriens dans leur circulation sanguine. Un futur Jedi commence à s'exercer dans la petite enfance. Tout lien avec la vie antérieure est coupé, ne laissant que pour seule famille, l’Ordre et ses membres. À cette première partie de la formation, un Maître instruit des petits groupes d’élèves. A l’approche de l’âge adulte, l’étudiant a le droit de suivre un mentor dans ses déplacements pour suivre l’enseignement prodigué. Il devient alors Padawan. Selon le Code Jedi, un Maître Jedi ne peut avoir plus d’un Padawan à la fois. Lors de la fin de la formation, le Padawan doit subir de nouvelles épreuves avant d'accéder au rang de Chevalier.

La tunique Jedi, simple d’apparence, permet d’effectuer d’amples mouvements, et de dissimuler divers objets. Leur arme de prédilection, le sabre laser, est une arme raffinée et élégante mais mortelle dans les mains d’un utilisateur expérimenté.

Les ennemis de toujours des Jedi sont les Sith. Ces personnes qui rejettent les règles établies par l’Ordre utilisent le mauvais penchant de la Force, le Côté Obscur. Fondé par un ancien Jedi déchu, l'Ordre Sith a abandonné les préceptes de la connaissance et de la défense, pour s’en servir en tant qu’arme de destruction.

_________________




Dernière édition par le Lun 13 Nov 2006 - 21:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-star-wars.virtuaboard.com
MJ-L'aube des cendres
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 26
Planète natal : Galaxie
Orientation : Neutre
Classe : Maître de jeu
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: L'ordre Jedi   Ven 20 Oct 2006 - 23:19

Il n'y a pas d'émotion; il y a la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
Il n'y a pas de mort, il y a la Force.
Extrait du Code Jedi.


Les Jedi sont les gardiens de la paix dans la galaxie.
Les Jedi utilisent leurs pouvoirs pour défendre et protéger, jamais pour attaquer.
Les Jedi respectent la vie, sous toute ses formes.
Les Jedi servent les autres, plutôt que de diriger de par eux-mêmes, pour le bien de la galaxie.
Les Jedi cherchent à s'améliorer au travers de la connaissance et de l'entraînement.

Extrait du Code Jedi.


La philosophie connue sous le nom de Code Jedi fut instituée afin d'aider les jeunes étudiants Jedi à résister à l'attrait du Côté Obscur. Il fut enseigné par le Conseil Jedi à des centaines de milliers de Jedi au travers des âges. A la base, le Code Jedi fournit de simples instructions pour vivre en accord avec la Force. Un Jedi n'utilise jamais la Force pour acquérir des biens ou du pouvoir. Au lieu de cela, un Jedi utilise la Force pour acquérir la connaissance et l'illumination. La colère, la peur, l'agressivité et bien d'autres émotions négatives mènent au Côté Obscur, ainsi apprend t'on au Jedi à agir uniquement lorsqu'il est en paix avec la Force.

Le Jedi est encouragé à rechercher des solutions non violentes chaque fois que cela est possible. Il doit agir avec sagesse, utilisant les conseils et la persuasion plutôt que les pouvoirs de la Force et la violence. Lorsque tout le reste a échoué , ou pour sauver une vie, un Jedi doit parfois se résoudre à se battre afin de solutionner une situation particulièrement dangereuse. Bien que le combat puisse parfois être la meilleure réponse, il ne doit jamais être la première option qu'explorera un Jedi.
Du fait de sa connexion avec la Force, le Jedi sent les mouvements de cette énergie à travers lui. En procédant ainsi, un Jedi perçoit parfois des perturbations dans la Force. Ces perturbations peuvent s'expliquer par la présence de puissants utilisateurs de la Force dans la zone, ou d'intenses émotions qui pénètrent dans la Force comme lors de l'annihilation de nombreuses formes de vie. Il y a même des cas ou de telles perturbations résultent en une sensation d'urgence ou de prémonition qui pousse un Jedi à se retrouver dans un lieu ou une situation où il est utile.
Les Enseignements de Maître Odan-Urr.

Certainement, un Jedi se doit de connaître le Code, par le texte et par l'esprit. Mais il parait évident que chaque Jedi est d'une certaine façon négligent, du plus modeste Padawan au plus grand Maître. Il en résulte que lorsque quelqu'un demande "Quelle est la signification véritable du Code Jedi?" il y a bien de peu de Jedi qui seront à même d'y répondre rapidement."
Extrait des Commentaires de Odan-Urr.

Ainsi débute les célèbres commentaires du Code Jedi établit par le Maître Odan-Urr, écrit et compilé il y a près de quatre milles ans. Ses réflexions sur le comportement correct d'un Jedi sont à la base de l'Ordre Jedi tel qu'il est connu peu avant la fin de la Vieille République.

La sagesse ancienne de Odan-Urr est demeuré vraie pendant des siècles. Nombreux ont été ceux qui ont étudiés le Code Jedi, mais bien peu sont ceux qui l'ont parfaitement compris. La compréhension du Code Jedi est l'une des clés permettant d'accéder à la véritable maîtrise de la Force.

LA VOIE AU SEIN DU CODE.

A son niveau le plus élémentaire le Code Jedi est un ensemble de lignes de conduites expliquant quelle vertu doit être prisée et quel défaut doit être évité. Les instructeurs Jedi demandent à leurs étudiants de toujours garder ces mots en mémoire. La raison en est simple; le Code procure des instructions sur la manière de devenir un Maître Jedi.

Commençons par la première règle: "Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix". Elle met clairement en contraste la distinction que chacun doit faire entre la confusion des considérations émotionnelles et la pensée éclairée durant une méditation pacifique. Il s'agit indubitablement d'une valeur de qualité.

Mais si cette paix est enracinée par le fait que le Jedi ignore certains facteurs qui lui aurait fait connaître un état émotionnel, il n'est pas véritablement en paix, mais simplement ignorant. C'est pourquoi le Code contient la seconde règle: "Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance".

Ceci enseigne aux Jedi de rechercher à comprendre toutes les situations –tout particulièrement avant d'agir- afin d'éviter des erreurs de jugements. Mais bien connaître une chose peut parfois mener à s'y absorber intensément. Une obsession permanente obscurcit l'esprit. Ce qui nous amènes à la troisième règle "Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité".Connaître une chose objectivement, est la connaître comme le fait la Force.

De nombreux étudiants argumentent ce fait en indiquant que la seule véritable objectivité est la non existence – la mort. Est-ce qu'une personne n'affecte pas quelque chose simplement en l'observant? C'est pourquoi l'on trouve la quatrième règle: "Il n'y a pas de mort, il y a la Force". La Force connaît toute chose objectivement, elle est sereine, et n'est pas engluée par les émotions.

Ainsi le Code Jedi, enseigne qu'avant d'entreprendre une action quelconque, le Jedi se doit de prendre en considération la volonté de la Force. Maître Odan-Urr disait "Lorsque toute autre considération a été mise de côté, tout ce qu'il reste est la Force". Si un Jedi peut agir sans émotivité, en pleine connaissance de cause et avec sérénité, il est certain d'agir en harmonie avec la volonté de la Force.

Ainsi si un Jedi peut agir en toute chose sans émotion, sans ignorance ou passion, alors ce Jedi est véritablement un Maître de la Force.

INTERPRÉTATION DU CODE.

Bien que le Code soit une carte linéaire vers la maîtrise de la force, il peut parfois être frustrant lorsqu'il doit être mis en pratique. La galaxie a beaucoup changée depuis la création du Code Jedi, et plus encore depuis que Maître Odan-Urr a tenté de le clarifier. Toutefois le secret du Code est de le considérer en profondeur avant d'agir, l'univers ne laisse pas toujours à un Jedi le temps de procéder ainsi.

Ainsi un Jedi se doit de penser à un grand nombre de choses en avance, afin de mieux maintenir les principes du Code lorsque l'univers se précipite. Depuis les millénaires qui se sont écoulés depuis la fondation de l'Ordre, les Maîtres Jedi ont identifiés huit conclusions qu'un Jedi doit se doit d'avoir atteintes avant que la situation ne se présente à lui. Un Jedi qui comprend ces huit choses connaîtra, lorsqu'il devra prendre une décision rapide, déjà la volonté de la Force.

BRAVOURE.

"Être brave au cours d'une bataille, ne prouve rien. La bravoure en elle-même ne prouve rien. Un Jedi doit être prêt à mettre de côté sa peur, ses regrets et son incertitude et toutefois continuer le combat, la fuite, la rédition ou la mort.
Maître Odan-Urr.

Les jeunes Jedi commettent souvent l'erreur d'imaginer la bravoure comme étant à l'opposé de la peur. Puisque la peur mène au Côté Obscur, ils pensent que la bravoure est une armure face au Côté Obscur. Ce n'est pas le cas. Si un Jedi est en harmonie avec la volonté de la Force, il saura ce qui est préférable, résister, s'enfuir, ou même proposer une trêve. Souvenez vous que la bravoure en elle-même est une émotion, et qu'un Jedi se doit de demeurer en paix même au milieu d'une guerre.

COMBAT.

"Si un Jedi allume son sabre laser, il doit être prêt à prendre une vie. S'il n'y est pas prêt, il ferait mieux de conserver son sabre au côté".
Maître Odan-Urr.

Les conflits sont une réalité pour beaucoup trop de créatures vivantes dans la galaxie, et aucun Jedi ne peut espérer y échapper. Mais un Jedi n'a nul besoin de s'impliquer dans un conflit. Comme l'enseigne maître Yoda "Si une arme vous montrez, 'un guerrier je suis!', voilà ce que vous dîtes. Et qui des guerriers est le meilleur, voilà ce que les autres guerriers veulent savoir". Ainsi afin d'éviter des conflits inutiles, un Jedi ne doit pas montrer ses prouesses martiales.

Mais quand est-il nécessaire de combattre? La Force montrera au Jedi lorsqu'il n'existe plus d'autre issue, et un Jedi avisé croit la Force à ce sujet.

En combat est-il nécessaire de faire usage d'un sabre laser? La réponse est non. Un sabre laser est une arme intimidante, mais ce n'est pas un instrument d'intimidation. C'est pourquoi Odan-Urr disait: "N'utilisez pas de sabre laser pour instiller la peur chez votre ennemi. Utilisez le pour achever le combat le plus rapidement et charitablement possible. Si ceci signifie la destruction d'un adversaire, qu'il en soit ainsi. Mais si un Jedi peut achever un combat sans la mort de son opposant c'est nettement mieux. Les meilleurs Jedi parviennent à éviter des blessures à quiconque avec un seul mot."

Dans le passé, ceci a été interprété par certain Jedi, comme signifiant qu'ils se devaient de posséder une seconde arme moins mortelle. Il n'y a rien de tel. Si une arme ne peut pas tuer, ce n'est pas réellement une arme. Bien qu'un blaster puisse permettre à un Jedi d'attaquer à distance, il est aussi efficace- et plus en accord avec le Code Jedi- de faire usage de la Force.

DÉPENDANCE.

"Ne vous reposer pas sur l'usage de la Force au détriment de vos autres sens et capacités".
Maître Odan-Urr.

Bien que ne faisant pas partie des Commentaires du Code Jedi de Odan-Urr, cette part de sagesse laissée par le maître est souvent ajoutée à chaque instructions utilisant ces mots et ses méthodes. Il conseille aux étudiants Jedi de développer leurs autres talents et capacités, plutôt que de se reposer uniquement sur la Force. Faire usage de la Force pour accomplir chaque action quotidienne consiste à la banaliser. L'usage de la Force n'est pas la seule solution à chaque problème; parfois il s'agit même de la plus mauvaise solution. C'est à cela que doivent servir les autres talents et connaissances du Jedi.

L'entraînement des Jedi consiste en de nombreux exercices; la maîtrise de la Force n'est qu'une part de cet enseignement. L'étudiant apprend également à nager, courir, grimper, se battre et à penser. Ces exercices peuvent être facilité par la Force, mais ce sera au détriment de l'expérience générale du Jedi. Un Jedi se doit d'apprendre à connaître ses capacités propres, sans l'aide de la Force, ceci lui permet ainsi de connaître ses propres limites, et de connaître les capacités de ceux qui ne bénéficient pas de l'aide de la Force.

Utilisez la Force parce que c'est pratique, surtout lorsque d'autres méthodes plus efficaces auraient pu être utilisées, rapproche dangereusement le Jedi du Côté Obscur. Vous n'êtes plus qu'à un pas d'utiliser la Force pour votre ambition et votre pouvoir personnel, ce qui est clairement une corruption de la Force.

DISCRÉTION.

"La galaxie vivra tranquillement si l'on ferme les yeux ou que l'on laisse tranquille certains éléments."
Maître Odan-Urr

Bien que Maître Odan-Urr fut un défenseur de la justice, il savait également qu'il est parfois préférable pour un Jedi d'être discret. Certains ont perçu ces mots comme étant une prise de parti de la part des Jedi. D'autres, essentiellement les agences de police, croient que les Jedi ignorent les petits crimes afin de capturer les criminels importants. De fait aucune de ces deux hypothèses n'est vraies.

La vérité est que les Jedi sont dispersés au travers de toute la galaxie, malgré même leur connexion avec la Force. Ceci vient également du fait qu'ils n'interviennent pas activement dans la vie des gens du commun. Les Jedi recherche l'ordre et la justice, et ces qualités ne commencent pas dès les malversations des masses. Le but des Jedi est de créer et de préserver une atmosphère ou la justice peut croître, plutôt que d'appliquer cette justice de part eux-mêmes.

Comme l'a souvent dit maître Vok, si la République se devait un jour de contester l'Ordre Jedi, le support des masses populaires dépendra de la vision qu'ils en auront: "Si nous craindre ils font, nous aider ils ne feront pas. Si nous haïr ils font, nous chasser ils ferons".

ENTRAÎNEMENT.

"L'entraînement d'un Jedi dans la Force, ne cesse jamais"
Maître Vodo Siosk-Baas.

Un Jedi avisé doit se souvenir qu'il y a toujours quelque chose de plus à apprendre au sujet de la Force. La Force se révèle à ceux qui ont le désir et la connaissance pour la percevoir. Et chercher à connaître la volonté de la Force est similaire à une personne qui après avoir examinée l'orteil d'un bantha s'exclame "Maintenant je comprend les banthas". Pour continuer à croître un Jedi doit s'entraîner chaque jour.

INTÉGRITÉ.

La responsabilité d'un Jedi envers la Force consiste à être honnête avec lui-même. Tant que le Jedi n'agit pas dans son propre intérêt personnel et qu'il observe le Code, il obéit à la volonté de la Force. Maître Odan-Urr se lamentait au sujet de mal perception de ceux qui pensaient qu'un Jedi se doit d'être moralement supérieur: "Un bon nombre de gens pense qu'un Jedi se doit d'être scrupuleusement honnête, ne jamais prendre un avantage, et ne jamais conserver d'informations. C'est un non-sens".

Un Jedi peut et doit offrir des conseils à ceux qui en ont besoin. D'un certain point de vue, un Jedi n'est pas malhonnête s'il laisse les gens croire ce qu'ils désirent croire. Ceci n'est pas du tout la même chose qu'un Jedi qui désire convaincre tout le monde de suivre ses conseils.

Lorsqu'un Jedi sert la Force, il peut faire usage du mensonge, de la ruse, de la désinformation, et même de la fraude, s'il le fait avec un but honorable. Toutefois la majorité des races intelligentes ont un dédain envers ce genre de pratique, la Force n'a pas ce genre d'émotion.

Il ne faut surtout pas confondre ceci avec de la "flexibilité morale". Un Jedi se doit de faire ce qui doit être fait. Mais souvenez vous également qu'un Jedi n'est pas au-dessus de la Loi.

LOYAUTÉ.

Les Jedi peuvent exister dans cet univers parce que la Force existe. Mais l'Ordre Jedi nécessite plus que cela: il requiert de la loyauté. Il va sans dire que les Jedi se doivent d'être loyaux les uns envers les autres. Ils ne doivent pas se quereller, ni se battre. Plus important encore, chaque Jedi se doit d'agir en accord avec les souhaits de son Maître, qui doit lui-même agir en accord avec les souhaits du Conseil Jedi. Il ne s'agit pas ici d'une question d'ancienneté, mais plutôt de compréhension de la volonté de la Force, et à cet égard, les membres du Conseil Jedi en sont les experts reconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-star-wars.virtuaboard.com
MJ-L'aube des cendres
Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 154
Age : 26
Planète natal : Galaxie
Orientation : Neutre
Classe : Maître de jeu
Date d'inscription : 20/10/2006

MessageSujet: Re: L'ordre Jedi   Ven 20 Oct 2006 - 23:21

MÉDITATION.

"Chaque Jedi se doit de prendre le temps de méditer chaque jour à la volonté de la Force. La raison en est simple: si quelqu'un a agit involontairement en désaccord avec la volonté de la Force, reconnaître l'erreur peu après laisse encore le temps pour s'amender".
Maître Odan-Urr.

Ce que Maître Odan-Urr ne dit pas est qu'en examinant régulièrement les motivations de chacun, un Jedi peut être certain qu'il n'a pas laissé ses émotions, son ignorance, ou sa passion interférer avec une pensée claire. Un Jedi qui n'a jamais le temps de méditer se perdra bien plus aisément.
Plus encore, un Jedi qui refuse de méditer sait déjà que ses motivations ne sont pas pure, et qu'il est déjà en train de se mentir à lui-même. Comme le dit Maître Vok: "Le Jedi qui n'écoute pas les conseils de la Force, entend déjà le Côté Obscur".

MORALITÉ.

Les mots les plus dangereux –et débattus- jamais prononcés par un maître Jedi sont "Un Jedi n'est pas une créature morale". Cette phrase a malheureusement régulièrement été interprété, souvent par des Jedi, comme étant le fait qu'un Jedi ne peut faire aucun mal.

Ce que signifie en réalité ces mots, est qu'un Jedi n'est pas un garant de la moralité. Bien qu'un Jedi puisse amener ou restaurer l'ordre et la justice, il ne doit en aucun cas être le juge de quiconque. Il y a deux raisons à ceci:

Tout d'abord, la galaxie est vaste, emplie de cultures que pas un Jedi n'est à même de comprendre totalement. Une célèbre histoire conte comment une Jedi appris que l'un de ses compagnons avait été dévoré par les cannibales Colicoïdes. Lorsque l'on demanda pourquoi la Jedi avait ensuite marchandé des pièces de vaisseaux avec les mêmes créatures, elle répondit: "Parce que manger la chair d'une créature intelligente n'est pas interdite par le Code Jedi – par contre pour les Colicoïdes ne pas manger la chair d'une créature intelligente est considéré comme étant un signe de folie".

La Jedi reconnut que punir les Colicoïdes pour avoir suivit leur nature aurait été un acte émotif et une preuve d'ignorance. De la même manière, ne pas réparer un moteur de vaisseau gravement endommagé l'aurait elle punit, alors qu'elle n'était coupable en aucune manière.
La seconde raison est que le jugement mène à la vengeance, et que la vengeance mène au Côté Obscur. Ceci est simple à comprendre, mais parfois difficile à mettre en œuvre. Est-ce qu'un meurtrier connu doit être autorisé à demeurer en liberté? Est-ce qu'un homme ayant l'intention de commettre un meurtre doit être tué? Pour parvenir à répondre à ces deux questions, un Jedi se doit de connaître la volonté de la Force. Aucune des deux décisions ne doit être prises à la hâte, excepté si des vies sont menacés par votre inaction.

Sous un autre angle, bien que n'étant pas juges, les Jedi se doivent d'être des médiateurs. C'est le rôle qui leur revient, et qui est en accord avec la Force, puisque la médiation permet de restaurer un équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-star-wars.virtuaboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ordre Jedi   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ordre Jedi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche descriptive
» L'Ordre Jedi
» Ordres de Mission du Nouvel Ordre Jedi
» Une Gungan Jedi
» Si tu me tiens...[Libre avec un ou plusieurs Jedi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars: The Destiny :: Début :: Histoire-
Sauter vers: